Bilan aménageur

 

Le bilan aménageur regroupe l’ensemble des recettes et des dépenses d’une opération d’aménagement.
Le bilan retrace la vie d’une opération et constitue un véritable tableau de bord et outil de pilotage du projet que l’aménageur et la collectivité doivent savoir maîtriser.

Objet :
Le bilan aménageur regroupe l’ensemble des recettes et des dépenses d’une opération d’aménagement.
Le bilan retrace la vie d’une opération :
- le bilan initial est à esquisser dès les prémisses du projet
- le bilan de faisabilité est arrêté une fois les éléments de programmation connus et décidés. Ce bilan permet de décider le lancement de l’opération et les conditions de réalisation et de financement.
- les bilans actualisés sont à faire régulièrement pour tenir compte des aléas et de la vie de l’opération.
- le bilan de clôture qui est arrêté une fois l’opération achevée.

Le bilan "aménageur", quelle que soit la procédure d’urbanisme retenue, sert de véritable tableau de bord du projet.

Il existe deux types de bilan :
- un bilan statique, qui reprend d’un côté les dépenses, de l’autre les recettes. ce bilan doit être équilibré, c’est-à-dire le total des dépenses égale le total des recettes. l’équilibre doit se faire en HT et TTC.
- un bilan dynamique, qui échelonne les dépenses et les recettes dans le temps. Une bonne appréciation de ce bilan permet d’optimiser les besoins de trésorerie et d’anticiper sur les frais financiers.

Date de mise à jour de la carte d’identité :
Cerema - Juillet 2017

 
 
 
 
Bilan aménageur
publié le 12 mai 2017