Réinterroger l’habitat et expérimenter

 

Dans le champ du logement, les nouveaux modes de vie, la prise en compte de la parole citoyenne, la volonté de bâtiments économes et sains, moins chers, le besoin de lien social et d’accès à la ville, sont autant de raisons qui poussent les acteurs du logement et les habitants à réfléchir et à proposer des alternatives au modèle classique du logement.

Ainsi, en complément de l’offre existante, de nouvelles formes d’habitat voient régulièrement le jour. Elles sont souvent le fruit d’une volonté de faire différemment pour mieux répondre aux besoins des personnes et s’expriment par des projets fréquemment issus d’une expérimentation, parfois innovants voire « osés ».

LES ÉVOLUTIONS DU SITE :

Pour améliorer la qualité de services, nous avons revu le contenu de cette partie du site Outils de l’aménagement en juin 2020

 
 
L’habitat participatif

L’habitat participatif est une forme d’habitat porté par un groupe de personnes, réunies au sein d’un collectif, où chacun est "acteur" du projet. A ce titre, chaque habitant participe à la définition, à la conception, à la création, voire parfois à la construction de son logement, en fonction de ses besoins et en cohérence avec ses moyens.

 
La colocation

La colocation est la location d’un même logement par plusieurs locataires qui ont conclu un contrat spécifique pour occuper leur résidence principale ensemble.

 
L’habitat inclusif

Destiné aux personnes handicapées et aux personnes âgées, l’habitat inclusif (aussi appelé API) est une forme de logements, groupés ou partagés, qui combine en un même lieu des espaces de vie privatifs individuels et des espaces de vie communs, dans un environnement adapté et sécurisé. Ce mode d’habitat est assorti d’un projet de vie sociale et partagée.