Les pépinières commerciales

 

Les pépinières commerciales sur le modèle des pépinières d’entreprises permettent à des porteurs de projets de trouver une structure d’accueil, d’hébergement et d’accompagnement. Elles ont pour objectif de participer à la redynamisation de l’offre commerciale d’un territoire.

Objet :

La création d’une pépinière commerciale vient de l’initiative d’un maire d’une commune. La commune va mettre en œuvre la pépinière grâce à un EPCI (Établissement Public de Coopération Intercommunale) et/ouSociété d’Économie Mixte (SEM) et faire appel à la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, la Boutique de Gestion pour sélectionner les projets des commerçants.

La stratégie de la collectivité concernant les locaux vacants est définit avec ses partenaires :

- elle peut acheter les immeubles ou les îlots dans le cadre d’une requalification urbaine afin de les louer ensuite aux commerçants.
- elle peut louer et rénover les locaux puis les sous-loueur aux commerçants.

Les commerçants bénéficient de conditions d’installation et d’activités avec des locaux adaptés, des équipements et des services mis en commun afin de réduire les charges et de permettre un lancement d’activités facilité. De plus, ils sont conseillés dans leur projet lors de son développement et sont accompagnés pour préparer la sortie de la pépinière. Ces conseils prennent la forme d’appui au montage de dossier, de formations, de conférences, etc. Afin d’intégrer pleinement le commerçant au tissu économique local, la pépinière grâce aux partenaires le met en relation avec des acteurs utiles pour le développement de son activité.

La durée d’hébergement dans la pépinière est de 2 à 5 ans, selon les dispositifs.

En contrepartie, les commerçants qui profitent de ses avantages s’engagent à respecter des horaires d’ouverture, offrir des services à la clientèle, et à être impliqué dans la vie locale.

Textes de référence :

Dernière évolution des textes :

Date de mise à jour de la carte d’identité :