L’approche environnementale de l’urbanisme (AEU)

 

L’approche environnementale de l’urbanisme (AEU2) est une méthodologie proposé par l’ADEME au service des collectivités locales et des acteurs de l’urbanisme pour les aider à prendre en compte les principes et finalités du développement durable dans leurs projets.

Outil d’aide à la décision politique et technique développé par l’ADEME, l’AEU2 est une assistance à maîtrise d’ouvrage des collectivités dans l’élaboration de projets d’aménagement ou de documents d’urbanisme. Cette méthode, guidée par deux principes déterminants — l’animation et l’évaluation —, apporte une expertise qui construit et consolide in itinere les scénarios et choix techniques, sur la base d’objectifs et d’orientations définis avec la maîtrise d’ouvrage. L’expertise alimente le projet par des principes et actions opérationnels qui s’appuient sur la réalité des territoires. L’AEU2 est un dispositif complet regroupant guide méthodologique, cahiers techniques et outils d’accompagnement (formations, fiches retours d’expériences…), pour favoriser la mise en œuvre opérationnelle.
Label

Renforcer la prise en compte du développement durable dans les projets
L’AEU2 propose une approche transversale et intégrée aux différentes échelles de projets : celles du grand territoire (Schéma de cohérence territoriale ou SCoT), du projet urbain (plan local d’urbanisme ou PLU) et des opérations d’aménagement. Elle peut également accompagner d’autres plans et programmes comme le Programme local de l’habitat (PLH) ou le Plan de déplacement urbain (PDU).

Les finalités du développement durable y sont traitées de manière systémique en les croisant avec les enjeux environnementaux liés au projet : énergie et climat, déplacements, déchets, eau, biodiversité et paysages, sols et sites pollués, bruit, pour aboutir à un ensemble de solutions.

Voici quelques exemples d’apports méthodologiques et techniques de l’AEU2 :

  • comité de pilotage large, partenariats public-privé ;
  • mission d’animation et de pédagogie avec les élus et les services ;
  • concertation avec les acteurs locaux de l’environnement et de l’aménagement du territoire, analyse d’un projet par divers acteurs ;
  • démarche participative assurant l’expression des habitants ;
  • réflexion sur un territoire large, en amont de la mise en œuvre du projet à l’échelle locale ;
  • aide à l’élaboration du document d’urbanisme qui s’intègre à la procédure sans l’alourdir ;
  • évaluation objective du projet au regard des enjeux du développement durable : qualité d’urbanisme, gestion des espaces, mixité (optimisation du parcellaire), performances énergétiques, modes actifs, valorisation des espaces naturels et agricoles ;
  • apport d’une expérience éprouvée sur d’autres territoires et d’un regard extérieur neuf et critique, reconnaissance qualitative du projet pouvant donner accès à des financements.
 
 
 
 
Cahier technique de l’AEU2
publié le 9 juillet 2019
Le guide "réussir la planification et l’aménagement durables" téléchargeable depuis le site de (...)