JURIDIQUE - Un arrêté du 9 octobre 2020 expérimente la signalisation lumineuse dynamique au sol en vue d’améliorer la sécurité routière

publié le 4 novembre 2020

Arrêté du 9 octobre 2020 portant expérimentation de l’implantation d’un dispositif de signalisation lumineuse dynamique au sol pour renforcer la perception de la signalisation routière

Extraits de la notice de l’arrêté :

Cet arrêté du 9 octobre 2020 "prévoit l’expérimentation d’un dispositif de signalisation lumineuse dynamique au sol sur différents cas d’usages" :

  • le renforcement de la signalisation des passages piétons ou de leurs abords,
  • la signalisation de l’approche de certains véhicules aux intersections,
  • la signalisation de l’approche de véhicules des services réguliers de transports en commun aux stations d’arrêt d’autobus,
  • etc.
    "Le dispositif est constitué de dalles où sont insérées des leds reliées au réseau électrique d’alimentation.

L’objectif du dispositif expérimenté est d’améliorer la sécurité des usagers de la route, notamment des usagers vulnérables, en augmentant la perception de la signalisation routière par l’utilisation d’une signalisation lumineuse dynamique au sol.

Il vise aussi à permettre une gestion dynamique et plus efficiente de l’espace de la voirie publique".

Cet arrêté "fixe le dispositif de signalisation expérimental autorisé, la procédure de demande d’autorisation, ainsi que les conditions d’évaluation de l’expérimentation".

Pour en savoir plus :
Vous pouvez consulter l’arrêté du 9 octobre 2020 portant expérimentation de l’implantation d’un dispositif de signalisation lumineuse dynamique au sol pour renforcer la perception de la signalisation routière