Sobriété foncière et lutte contre l’artificialisation des sols

 

Le territoire est un patrimoine commun. Il est ancré sur une ressource limitée et qui cumule plusieurs fonctions et utilités : les sols.

Afin de préserver la multi-fonctionnalité des sols et les services qu’elle rend à l’homme, les projets de planification comme d’aménagement opérationnel doivent de plus en plus intégrer les enjeux de gestion économe des sols et de lutte contre leur artificialisation. Ces enjeux concernent autant les espaces naturels, agricoles et forestiers que les espaces déjà urbanisés et/ou artificialisés.

LES ÉVOLUTIONS DU SITE :

Pour améliorer la qualité de services, nous avons retravaillé cette rubrique en janvier et février 2022 (en lien notamment avec la loi Climat et résilience) et amélioré son contenu.

Depuis, nous continuons d’apporter des améliorations au fil de l’eau. Ont par exemple été créées ou vérifiées, ou si besoin, actualisées les présentations (ou liens vers les présentations) de l’inventaire forestier, de Corine Land Cover (CLC), de l’enquête Teruti Lucas, de l’occupation du sol à grande échelle (OCS GE), des Fichiers fonciers, d’UrbanSimul, de LOVAC… (en lien, pour plusieurs de ces apports, avec le Portail de l’artificialisation des sols).

Vous pouvez retrouver l’essentiel des évolutions du site Outils de l’aménagement dans le dossier "Notre site se met à jour"